> Transport des personnes | Metrolinx Engage

Transport des personnes

Aujourd’hui

Les bâtiments et les rues font partie intégrante de toute société. Comme ces infrastructures sont au cœur de la communauté, elles doivent être conçues de manière à préserver la santé et la stabilité des gens qui y vivent.

Pendant la plus grande partie du 20e siècle, la planification du transport était centrée sur le déplacement efficace des voitures, entraînant l’aménagement de rues et de routes conçues pour... des voitures. Non seulement cette façon d’aménager n’a-t-elle laissé que peu de place pour le transport en commun, les piétons et les cyclistes, mais elle a bien souvent transformé les routes et les rues en des endroits hostiles et indésirables. Les sociétés et les services municipaux responsables de la planification des routes, des panneaux, des taxis et du transport en commun se doivent de collaborer plus étroitement pour se concentrer sur le transport des personnes plutôt que celui des véhicules, en adoptant une vision plus large de ce que nous voulons bâtir pour le futur. Pour ce faire, il faut mettre les gens au centre de la planification des transports.

Dans la RGTH, actuellement 22 % des trajets sont assez courts pour être effectués à la marche et 56 % sont assez courts pour être effectués à vélo. Pourtant, 11 % des trajets sont effectués par la marche et par vélo. Il est évident que quelque chose ne fonctionne pas. (Si nous regardons le centre-ville de Toronto, la plus grande zone urbaine de la région, plus de 50 % des trajets sont actuellement effectués à pied ou à vélo.)

Si nous pouvons concevoir nos services de transport pour mieux servir les communautés grâce à une meilleure planification de l’utilisation des terres, la possibilité est bien réelle d’influencer le comportement de déplacement avec des solutions de rechange autres que la voiture.

Demain

Le Plan préliminaire s’oriente vers la conception des routes et des rues, en accordant la priorité au transport des personnes et non seulement des véhicules. Une partie de la solution viendra sous forme de réseau cyclable régional connecté, qui présentera plus de voies cyclables à plus d’endroits, fera la liaison entre les frontières municipales et rendra plus facile l’accès aux gares de transport en commun.

Afficher la carte complète: Réseau cyclable régional proposé pour 2041

Il existe de nombreux obstacles à l'augmentation des déplacements en vélo. Ces obstacles comprennent le manque de pistes cyclables séparées, des discontinuités dans les réseaux cyclables existants, des barrières telles que les autoroutes et la manière dont la construction a été faite dans de nombreuses parties de la région qui n'est pas propice au cyclisme.

Nous devons planifier, concevoir et construire un réseau de navetteurs qui crée des liaisons dans les zones à fort potentiel cyclable.  Cela comprend l'accès des piétons et des cyclistes au premier et au dernier kilomètre à nos gares et stations dans le cadre des nouveaux investissements dans les infrastructures de transport en commun.

Graphic and map illustrating the application of Key Principles of the Regional Cycling Network

Ensemble

Dans le Plan préliminaire, les gens sont au cœur du système de transport, avec des initiatives qui font de la marche et du cyclisme des options viables pour les résidents. Il faudra la coordination de toutes les villes de la région pour que cela devienne une réalité, mais votre contribution aussi est nécessaire. La construction de communautés entières connectées passe par l’écoute des résidents. Nous avons besoin de comprendre comment vous faites vos déplacements, à quoi ressemblent le cyclisme et la marche là où vous vivez, et comment vous voulez voir les conditions s’améliorer en tant que piéton et cycliste.

En savoir plus sur la conception axée sur les gens

Consultez le Plan préliminaire pour plus d’informations :

Page 82 :
Stratégie no 4 : Intégrer l’utilisation du territoire et le transport

Page 84 :
Améliorer le réseau interconnecté de centres de mobilité

Page 85 :
Concevoir en vue de favoriser la marche et le vélo 

Quelles améliorations souhaiteriez-vous voir sur les voies pour piétons et cyclistes?