> Sol et eaux souterraines - Gare de Corktown | Metrolinx Engage

Message d'avertissement

Les soumissions sont fermées.

Sol et eaux souterraines - Gare de Corktown

← Retour aux de rapport sur les travaux préliminaires à la gare Corktown

Principales conclusions

  • Les dépôts de till (c’est-à-dire les sédiments déposés sous un glacier) constituent le principal type de sol de surface et sont principalement constitués de sable et de limon.
  • La zone d’étude est desservie par l’approvisionnement en eau municipal puisé dans le lac Ontario.
  • Selon les conditions des eaux souterraines au moment des travaux préliminaires, l’exhaure pourrait être nécessaire pour permettre ces travaux.
  • Sans mesure d’atténuation, il y a un risque de répercussions sur les eaux souterraines (p. ex., le rejet de contaminants) et le sol (p. ex., le mouvement et le tassement du sol causé par les excavations/l’exhaure). On s’attend à ce que les répercussions soient réduites au minimum par la réalisation d’enquêtes hydrogéologiques et géotechniques et d’une évaluation de l’exhaure liée à la construction pendant la conception détaillée, l’élaboration de plans de gestion des eaux souterraines et du sol pendant la planification, et la mise en œuvre de mesures d’atténuation appropriées pendant les travaux préliminaires (voir Effets potentiels et mesures d’atténuation).

Enlèvement de l’asphalte sur un chantier de construction, laissant apparaître des eaux souterraines. Source: AECOM, 2016

Enlèvement de l’asphalte sur un chantier de construction, laissant apparaître des eaux souterraines.
Source: AECOM, 2016

Enlèvement de l’asphalte sur un chantier de construction.

Enlèvement de l’asphalte sur un chantier de construction.
Source: AECOM, 2016.

Effets potentiels et mesures d’atténuation

Effets potentiels :

Eaux souterraines

  • Bien qu’aucune exhaure importante ne soit prévue, l’exhaure liée à la construction peut avoir des répercussions sur les puits d’eau souterraine privés (s’il y en a) en raison d’une réduction du niveau local de l’eau souterraine.
  • Libération potentielle de contaminants mineurs ou d’eaux souterraines contaminées en raison des travaux préliminaires (p. ex., l’excavation et l’exhaure).

Sol

  • Le déplacement des sols causé par les travaux préliminaires peut entraîner le mouvement et le tassement du sol.
  • Aucune exhaure importante n’est prévue, mais le tassement du sol et des répercussions sur les structures en surface ou souterraines dans la zone d’influence* dus aux activités d’exhaure.
  • Les activités de travaux préliminaires (p. ex., l’excavation) pourraient exposer ou répandre des matières polluées.

* La zone d’influence délimite la zone où les niveaux d’eau souterraine diminueront en raison de l’exhaure.

Mesures d’atténuation :

Eaux souterraines

  • Au fur et à mesure de l’avancement de la planification du projet, si l’exhaure est nécessaire aux travaux préliminaires, les quantités de prise d’eau et la qualité des eaux souterraines seront déterminées, de même que la zone d’influence de l’exhaure résultante* et l’étude d’impact de l’exhaure à l’aide d’enquêtes hydrogéologiques spécifiques au chantier, d’une évaluation de l’exhaure liée à la construction et d’un plan de gestion des eaux souterraines
  • Des activités de surveillance telles que le prélèvement d’échantillons d’eaux souterraines et d’effluents de l’exhaure ainsi que la mesure des paramètres des eaux souterraines (p. ex., le pH) seront effectuées. Si l’exhaure est nécessaire, des tests réguliers de la qualité des eaux souterraines de l’eau déversée seront effectués au besoin.
  • Un plan de prévention et d’intervention en matière de déversement sera élaboré au fur et à mesure de la planification. Ce plan devra décrire les étapes nécessaires pour prévenir et contenir tout rejet de contaminants ou pour éviter les effets sur les eaux souterraines ainsi que de surface. Il comprendra également l’obligation de conserver en tout temps sur place du matériel de lutte contre les déversements.

Sol

  • Des études détaillées des sols, y compris une analyse du tassement du sol, seront effectuées pendant la planification.
  • Des inspections avant la construction des structures situées dans la zone d’influence* de l’exhaure ou de la construction seront effectuées et un programme de surveillance du tassement du sol sera élaboré, au besoin, avant les travaux préliminaires.
  • Une stabilisation du sol et une prévention de sa migration hors du site sous l’action du vent et de l’eau seront réalisées.
  • Des plans de restauration ainsi qu’une évaluation des risques et des plans d’atténuation des risques en cas de découverte de contamination seront réalisés, si nécessaire.
  • Un plan de gestion du sol et des matières excavées sera élaboré pour encadrer la manutention, la gestion et l’élimination de toutes les matières excavées (c’est-à-dire le sol et les déchets).

← Retour aux de rapport sur les travaux préliminaires à la gare Corktown

Submissions are closed.