> Premier et dernier kilomètre | Metrolinx Engage

Premier et dernier kilomètre

Aujourd’hui

Lorsque tous les projets de transport en commun proposés dans le Plan préliminaire seront achevés, la population profitera d’un réseau de transport rapide de qualité accessible à plus de personnes et desservant plus de lieux. Mais pour vraiment maximiser ces services, l’accent doit être mis sur la façon dont les gens se déplacent vers et depuis ces nouvelles gares, et ce, sans devoir compter sur leurs voitures. C’est ce que nous appelons le premier et dernier kilomètre. Après tout, il s’agit à la base d’emmener les gens où ils veulent aller et non leurs véhicules.

Actuellement, 60 % des passagers de GO conduisent leur voiture pour se rendre vers les services GO. Ce choix sera de moins en moins viable, au fur et à mesure que s’étendent et s’améliorent les services GO. Nous ne pouvons continuer d’utiliser nos voitures pour accéder au transport en commun pour ensuite les laisser dans un stationnement toute la journée, inutilisées. Nous devons modifier notre mode de pensée « de gare à gare » vers une vision « de porte à porte », et éviter d’abandonner les passagers à la planification de leurs déplacements sur le premier et dernier segment de leur trajet. Instaurée dans notre région, la Toronto Transit Commission est reconnue mondialement pour faire la liaison de pratiquement tous ses autobus avec le réseau de métro et pour rendre les correspondances faciles et fluides. 

Se déplacer devrait toujours être commode, et il y a des moyens de faire mieux. Le Plan d’accès aux gares GO (2016) traite des options autres que la voiture, notamment le transport en commun, le transport microcollectif, le covoiturage, la marche et le vélo pour se rendre non seulement à la gare, mais directement et facilement jusqu’aux quais d’embarquement.

Demain

La planification du premier et dernier kilomètre est essentielle lorsqu’il faut tenir compte de la pression supplémentaire sur le réseau qui découle de l’expansion du service régional express (SRE), du nombre quadruplé de trajets de train en dehors des heures de pointe, de l’augmentation du nombre de passagers et de la croissance de la population. Le Plan préliminaire vise à connecter les gares de transport en commun dans la RGTH à des destinations clés en utilisant une série d’options, dont le transport microcollectif et classique, le covoiturage, la marche et le vélo. Les gares seront conçues en ayant plus que des voitures à l’esprit; elles le seront en veillant à ce que les résidents puissent les atteindre de manières viables. Cela comprend des idées comme des installations d’entreposage de vélos et d’autres initiatives mettant le passager au premier plan. Après tout, les personnes sont au cœur du transport en commun et non les véhicules.

Résidents et emplois à distance de marche du transport en commun rapide et fréquent

 

 

Se concentrer principalement sur les passagers qui se rendent aux gares ou aux stations de transport en commun en voiture et leur fournir un stationnement gratuit ne constitue pas une solution viable. Il faut trouver d’autres solutions.

Ensemble

Si nous conduisons tous vers les centres où nous pouvons avoir accès au transport en commun rapide, nous manquons les améliorations qui rendront nos communautés plus sûres, plus écologiques et mieux connectées. Le premier et dernier kilomètre est essentiel quand il s’agit de connecter la RGTH aux options de transport nouvelles et existantes de manière écologique; celles qui pourront facilement être adoptées par les résidents. Un trajet ne commence pas lorsque vous mettez le pied dans un autobus ou un train. Il commence à partir du moment où vous quittez la maison. C’est pourquoi il nous faut travailler ensemble pour créer de véritables connexions, autant dans notre choix de mode de transport que dans notre façon de planifier et de construire.

En savoir plus sur le premier et dernier kilomètre

Consultez le Plan préliminaire pour plus d’informations :

Page 69 :
Planifier le premier et dernier kilomètre

Page 78 :
Étendre les choix de premier et dernier kilomètres pour toutes les gares de transport en commun

Que faudrait-il pour que vous optiez pour la marche, le vélo ou le transport en commun pour vous déplacer vers et depuis une gare de transport en commun rapide?