> Caractéristiques socio-économiques et de l’aménagement du territoire | Metrolinx Engage

Message d'avertissement

Les soumissions sont fermées.

Caractéristiques socio-économiques et de l’aménagement du territoire

← Retour aux études du rapport sur les conditions environnementales

Principales conclusions

  • Les politiques provinciales et municipales de gestion de la croissance (p. ex., la Déclaration de politiques et plan de croissance provinciaux de l’Ontario, et le plan d’aménagement de Toronto) ont un objectif commun de renforcer la connectivité et l’accès aux occasions économiques par l’amélioration des réseaux de transport en commun

  • La zone d’étude se trouve dans un centre urbain qui comporte des terrains à usage mixte, commerciaux, d’emploi, industriels, institutionnels, résidentiels et naturels 

  • La zone d’étude contient des monuments notables, dont :

    • Dans le secteur OLW, Exhibition/Ontario Place et le site historique national de Fort York 

    • Dans le secteur OLS, Nathan Phillips Square, la vallée de la rivière Don et le parc Jimmie Simpson 

    • Dans le secteur OLS, le Centre des sciences de l’Ontario 

  • De nombreuses installations communautaires sont présentes dans la zone d’étude, dont des écoles, des lieux de culte, un grand hôpital, des services d’urgence, des centres communautaires et divers parcs et espaces ouverts. Les autres ressources communautaires sont notamment des garderies, des coopératives d’habitation, des groupes communautaires et d’autres organisations à but non lucratif et associations commerciales

  • La zone d’étude chevauche 17 quartiers de recensement à Toronto. Selon les données du recensement de 2016, 14 de ces quartiers ont vu leur population augmenter depuis 2011, notamment de 47 % pour Niagara et de 50 % pour Waterfront Communities-The Island

  • Il y a environ 100 demandes de développent déposées pour usage résidentiel et commercial dans la zone d’étude

Cas vedette

Les zones d’emploi soutiennent la croissance des entreprises et du taux d’emploi, en réservant les terrains pour les entreprises et les activités économiques. Ces terrains sont voués à faire place à une croissance substantielle des emplois et à répondre aux besoins des principaux noyaux économiques de la ville. L’utilisation des transports en commun est encouragée dans les zones d’emploi par l’intermédiaire d’investissements dans l’amélioration des niveaux de service et du développement axé sur les densités et les aménagements propices au transport au commun. La ligne Ontario desservira de nombreuses zones d’emploi, où l’utilisation des transports en commun est encouragée et a pour but d’aider à soutenir de hautes densités d’emploi.

image of the Don River Valley

Zone d’emploi d’Eastern Avenue (OLS) 

Méthodes

Les constructions et les caractéristiques socio-économiques de la zone d’étude ont été identifiées et caractérisées. Une étude documentaire des politiques et dossiers municipaux a été effectuée, y compris des sources de données en ligne comme le portail City of Toronto Open Data Portal et les bases de données et outils de mappage associés. Les recherches de base seront supplémentées de visites des sites. Les caractéristiques examinées sont notamment :

  • La composition physique des quartiers – motifs d’aménagement du territoire et des bâtiments, réseau de transport et caractéristiques du domaine public
  • Les installations communautaires – usages institutionnels, usages récréatifs et parcs, groupes communautaires et ressources
  • Données démographiques du quartier
  • Développements futurs

Répercussions possibles et mesures d’atténuation – renseignements préliminaires à approfondir

Construction

Répercussions potentielles

  • Perturbation de l’accès aux terrains adjacents pendant la construction
  • Effets visuels des chantiers et activités de construction

Mesures d’atténuation potentielles

  • Détours marqués clairement pour les piétons et les cyclistes, au besoin

  • Feux de circulation et signalisation temporaires autour des chantiers

  • Maintien de l’accès aux entreprises pendant les heures de travail

  • Passages piétons temporaires avec dégagement de 2,1 m, conformément aux directives de la ville

  • Enceintes avec écran et aménagement paysager temporaire aux délimitations des chantiers, au besoin

Exploitation

Répercussions potentielles

  •  Effets visuels des structures visibles par le public et des activités d’exploitation

Mesures d’atténuation potentielles

  • Réduire au minimum les effets visuels des structures du projet (p. ex., voies de guidage surélevées, structures de soutien, murs de soutènement) en prenant des décisions avisées relativement à leur emplacement, aux matériaux de construction, à la conception architecturale et au traitement du paysage environnant

Études futures

  • Des caractéristiques socio-économiques supplémentaires seront examinées au besoin, et une étude d’impact socio-économique sera entreprise

 

Voir le rapport complet

← Retour aux études du rapport sur les conditions environnementales

Les soumissions sont fermées.